Crédit photo : Pixabay

Occitanie : Ce qui change le 9 juin

Manger dans une salle de restaurant, courir dans une salle de sport ou encore se balader jusqu’à 23 h : ce mercredi 9 juin va sonner comme un nouveau vent de liberté. La France entre dans sa troisième phase de déconfinement, l’avant-dernière avant un retour à une vie presque normale. Voici ce qui change :

  • restaurants et cafés : les cafés et restaurants pourront accueillir des clients en salle avec une jauge de 50 % et des tables de 6 personnes maximum. Les terrasses retrouvent une pleine capacité de remplissage, toujours avec des tables de 6 personnes maximum.
  • Cinéma, salle de spectacle et théâtre : la jauge augmente de 35 % de la capacité des salles (800 personnes maximum) à 65 % (5 000 personnes maximum). Le retour aussi des séances du soir avec le couvre-feu décalé à 23 heures.
  • Les lieux qui rouvrent : les établissements sportifs couverts, les salons et foires d’exposition, les loisirs intérieurs (bowling, salles de jeux, escape game…) et les casinos avec activités de contact (cartes, roulettes, etc.) sont désormais ouverts. Ils doivent toutefois respecter une jauge de 50 % de l’effectif autorisé.
    • les salles de sports : les clients devront respecter deux mètres de distance entre eux. En extérieur, les groupes passent de 10 à 25 personnes. Les sports de contact peuvent reprendre. La danse dans les conservatoires et les écoles reprennent avec une jauge de 35 % de la classe.
    • les établissements sportifs de plein air et les festivals en plein air assis : ils pourront accueillir jusqu’à 5 000 personnes. Il faudra utiliser le pass sanitaire au-delà de 1000 personnes. Pour les festivals en plein air debout, ils seront de nouveau autorisés à partir du 1er juillet.
  • les déplacements : le couvre-feu passe de 21 heures à 23 heures, avant de totalement disparaître le 30 juin. Concernant l’étranger, la France assouplit ses mesures de restrictions. Tous les Européens complètement vaccinés pourront entrer en France sur présentation d’un certificat de vaccination papier.
  • Mariages, enterrements et lieux de culte : il faut laisser un siège libre sur deux, contre trois jusqu’à présent (dans les lieux de cultes et à la mairie). Les salles des fêtes et salles polyvalentes en configuration assis pourront accueillir 65 % de l’effectif autorisé (5 000 personnes au maximum), au lieu de 35 %. Pour les cérémonies funéraires en extérieur, la jauge passe de 50 à 75 personnes.
  • Marchés (couverts), centres commerciaux, musée, monument et bibliothèque : la distanciation physique passe de 8 m² à 4 m² par client. Pour la bibliothèque, il faut toujours laisser un siège sur deux.
  • Télétravail : les entreprises doivent déterminer, avec les représentants des salariés, un nombre minimum de jours de télétravail pour chaque employé.

Déplacement vers l’Andorre et l’Espagne

Ce mercredi 9 juin, une nouvelle stratégie de réouverture des frontières entre en vigueur : toutes les européens totalement vaccinées pourront revenir en France sans test PCR négatif de moins de 72 heures. Cette mesure concerne les pays de l’Union européenne ainsi que l’Andorre, l’Australie, la Corée du Sud, Israël, le Japon, le Liban, la Nouvelle-Zélande et Singapour. Pour les autres pays, il faudra, selon le niveau de la pandémie, présenter un test PCR négatif de moins de 72 heures ou un test antigénique de moins de 48 heures ou encore s’isoler pendant plusieurs jours.

Pour l’Andorre, l’entrée dans la Principauté ne nécessite aucun document, c’est au retour en France qu’il faut présenter le certificat de vaccination ou un test négatif. Les résidents de l’Ariège et des Pyrénées-Orientales ne sont pas concernés par cette mesure, ils peuvent entrer et sortir librement.

Pour l’Espagne, depuis le lundi 7 juin, toutes les personnes intégralement vaccinées contre le Covid-19, peuvent entrer sur le territoire. Un test antigénique négatif de moins de 72 heures est demandé pour les personnes partiellement ou pas vaccinées.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.