Une probable saison blanche pour les pistes de ski

Le porte-parole du gouvernement, Gabriel Attal, ne s’est pas exprimé sur les remontés mécaniques, contrairement à ce qui avait été attendu. Il a laissé entendre qu’une réponse serait donnée « d’ici la fin de la semaine » par le ministre de l’Economie, Bruno Le Maire. En attendant, les acteurs économiques des stations de ski restent dans le doute. De mauvaises nouvelles pour les stations sont prévues. « Les vacances de février représentent 40 % du chiffre d’affaires »,  rappellent plusieurs professionnels.  

D’après une source gouvernementale de l’Indépendant, « fort probablement que les stations ne rouvriront pas de la saison ». L’Etat devait annoncer la décision aujourd’hui. En revanche, Gabriel Attal a informé qu’aucune nouvelle restriction ne serait mise en place cette semaine. Le gouvernement surveille l’évolution de l’épidémie. 

Des moyens pour survivre

La fermeture des remontées mécaniques impacte fortement les stations. Pour tenter de sauver la saison, les professionnels du ski mettent en place d’autres activités, comme la mise à disposition de chalet pour le télétravail, la location de raquette ou de skis de fond. Pourtant, rien ne remplace les recettes de la star des montagnes le ski alpin. 

Eléonore Ester

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *