Pyrénées : Une aide de 54 millions d’euros pour les exploitants des remontées mécaniques

Après une saison blanche pour tous les massifs français, l’État et la Préfecture d’Occitanie viennent d’annoncer une aide exceptionnelle pour les exploitants des remontées mécaniques du Massif des Pyrénées. Six départements sont concernés.

« Je me réjouis de la réponse « sur mesure » que l’État a pu apporter aux exploitants de remontées mécaniques du massif des Pyrénées« , répond le préfet d’Occitanie, Étienne Guyot. Les exploitants de remontées mécaniques et directeurs de stations se souviendront sans doute longtemps de cette saison si particulière. Pour faire face à la crise sanitaire, le gouvernement avait ordonné la fermeture des remontées mécaniques au public sur l’ensemble de la saison hivernale.

Six départements concernés

L’État a mis en place un dispositif d’indemnisation spécifique des exploitants, publics (associations et collectivités publiques) ou privés (entreprises). Elle doit permettre de compenser, partiellement et sous certaines conditions, les pertes des exploitants. Sur le Massif des Pyrénées, 26 dossiers ont été déposés pour 30 stations de ski et un train touristique à crémaillère dans les départements de l’Ariège, l’Aude, la Haute-Garonne, les Pyrénées-Atlantiques, les Hautes-Pyrénées et les Pyrénées-Orientales.

La préfecture explique que « cette subvention exceptionnelle permet de compenser 70 % des charges fixes des exploitants, elles-mêmes estimées à 70 % du chiffre d’affaires, soit 49 % du chiffre d’affaires de référence de l’exploitant non plafonnés (calculé sur la base des exercices pour 2017, 2018 et 2019) pour la période de fermeture.« 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.