Pyrénées : Moins d’attaques d’ours dans les Pyrénées en 2021

Crédit photo : Pixabay

Le préfet de la Région Occitanie a réuni mercredi le « Groupe pastoralists et ours ». Jean-Yves Chiaro, le préfet Ours, a pu se présenter auprès de l’ensemble des acteurs du groupe pastoralisme.

Ils étaient 90 réunis, en présentiel ou visio-conférence, pour parler de l’ours dans Les Pyrénées. À l’initiative de la préfecture, les membres du groupe pastoralisme ont participé à un échange mercredi. L’occasion de présenter le bilan de la saison d’estive. Le nombre d’animaux attaqués par des ours dans les Pyrénées a baissé cette année. En 2021, l’État a financé la protection des troupeaux pyrénéens pour 2,1 millions d’euros. De plus, l’Office français de la biodiversité a renforcé son équipe pour intervenir de nuit et éviter les prédations. « Ces actions contribuent certainement à la baisse des prédations observée ces deux dernières années », ajoute la préfecture d’Occitanie.

Une première rencontre avec le préfet Ours

« Jean-Yves Chiaro, nommé le 19 novembre dernier, comme préfet délégué auprès d’Étienne Guyot, préfet coordonnateur du massif des Pyrénées, en charge des sujets « ours », a pu se présenter auprès de l’ensemble des acteurs du groupe représentatif des élus, éleveurs, associations, avant d’aller à la rencontre des acteurs« , indique les services de l’État en Occitanie. Le préfet délégué rappelle que sa mission sera de renforcer le dialogue entre les pro et anti ours. Il devra aussi appuyer les préfets de département dans leur action sur le territoire.

Le programme pour 2022

Cette réunion était aussi l’occasion d’évoquer la politique de l’ours pour 2022. Les acteurs du pastoralisme ainsi que les élus ont pu faire remonter leurs idées d’action dans les Pyrénées : « Les questions de l’évolution du protocole ours à problème, de protection, de couverture numérique et d’investissements dans les cabanes de bergers pour améliorer les conditions de travail ont fait l’objet d’échanges et de partage », conclut la préfecture.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.