Occitanie : le tarif des péages augmente, découvrez les changements

Il va falloir débourser un peu plus pour prendre l’autoroute dès ce mardi. Comme chaque année, la date du 1er février marque une évolution sur les tarifs des péages en France. Les réseaux autoroutiers sont gérés en Occitanie par ASR (Autoroutes du Sud de la France), géré par Vinci Autoroutes. Pour ce dernier, l’augmentation sera de 2,19 %, pour cette année 2022. 

Des dizaines de centimes en plus

Pour se rendre de Toulouse vers l’Ariège, et inversement, le tarif augmente de 20 centimes entre l’A61 et l’A66 (exemple : Toulouse/Pamiers —> 5,70 € au lieu de 5,50€). Dans l’Aude, le trajet Carcassonne vers Toulouse est en hausse de 30 centimes. Enfin, dans les Pyrénées-Orientales, le trajet entre Toulouse et le Perthus augmente de 90 centimes. Le tunnel du Puymorens connaît également une hausse de son tarif. Pour relier l’Ariège aux Pyrénées-Orientales, il faudra désormais débourser 7,20€, au lieu de 7€ ce lundi.

Pas d’augmentation sur certaines portions

Vinci Autoroutes annonce cependant une bonne nouvelle face à la hausse des tarifs : pas d’augmentations sur certaines portions d’autoroutes. Le concessionnaire autoroutier veut geler les tarifs sur des porsions de moins de 50 kilomètres utilisées en grande partie pour des trajets entre le lieu de travail et le domicile. En Occitanie, les portions concernées sont :

  • Villefranche-de-Lauragais / Toulouse (A61)
  • Sète / Montpellier (A9)
  • Lunel / Montpellier (A9)
  • Saint-Jory / Toulouse (A62)

Tous les tarifs, appliqués au 1er février 2022, sont disponibles ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.