Crédit Photo: Philippe Huguen / AFP

Occitanie : Entre reprise des naissances et hausse de la mortalité, une démographie perturbée

Le covid ne ménage pas les Français. Si ses conséquences sur les chiffres sont diverses, elles n’en sont pas moins réelles. Nous analysons avec vous les derniers résultats de l’INSEE (Institut National de la Statistique et des Études Économiques).

Mardi 25 mai, l’INSEE dévoilait ses chiffres concernant la région Occitanie. Plusieurs variantes font fluctuer les résultats actuels, entre campagnes de vaccination et mesures de confinement. Le premier trimestre de 2021 compte ainsi 562 morts de plus à déplorer, avec une croissance de 13 % par rapport à 2018-2019. 

Une surmortalité prévisible

Il faut noter une hausse du nombre de décès durant les trois premières semaines d’avril, avant une régression pour la dernière semaine. Les chiffres affichés comprennent « toutes [les] causes confondues », bien que le covid soit le principal responsable de cet accroissement de la mortalité dans notre Région. 

Au niveau départemental, ce sont l’Hérault (+ 26 %) et la Lozère (+ 21 %) qui détiennent le triste record du plus grand nombre de morts. D’un point de vue plus global, cet excédent fait majoritairement état de personnes âgées de 65 ans ou plus. En dessous de ce point repère, la mortalité est plus faible qu’à l’accoutumé, probablement en rapport avec l’effet des mesures sanitaires. À titre d’illustration, les décès qui se sont produits sur la voie publique ou le lieu de travail sont en nette baisse. 

La reprise des naissances 

De l’autre côté de la balance, les naissances suivent les courbes dessinées par les pics épidémiques. Il est assez aisé de remarquer cette dynamique, qui provoque une baisse des nouveau-nés neuf mois après le premier confinement. En mars dernier, la Région enregistre ainsi une hausse, après un déclin important en début d’année. L’incertitude liée à la situation sanitaire, couplée aux difficultés économiques ne sont pas innocents dans cette évolution. Mais pas de panique, les naissances ont retrouvé leur niveau de mars 2020 dans la plupart des départements, à l’exception de l’Ariège et des Hautes-Pyrénées. 

Derrière la Bretagne ou bien les Pays de la Loire, l’Occitanie se place alors en 4e position des régions métropolitaines dans lesquelles les naissances ont le plus augmenté. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.