Crédit photo : Flirck

Occitanie : 215 parcs et jardins à visiter ce week-end

Après un report en 2020 lié à la crise sanitaire, la 18e édition des Rendez-vous aux jardins en Occitanie est organisée entre le 4 et 6 juin. Une édition placée sous le signe de la « transmission des savoirs ». 215 parcs et jardins, publics ou privés, participent à l’événement à travers l’ensemble de la région.

Le but de ce week-end : vous ressourcez ! Des dizaines de parcs et de jardins ouvrent leurs portes dans les 13 départements que compte la région Occitanie. Les propriétaires ou gestionnaires ont été invités à organiser des animations : visites thématiques guidées, ateliers ludiques et pédagogiques, démonstrations de savoir-faire, jeux de piste, conférences, expositions, projections, festivals et circuits. 

Une trentaine de premières ouvertures

Pour cette 18e édition, le ministère de la Culture indique que 30 parcs ou jardins ouvrent au public pour la première fois. Il sera aussi possible de visiter 39 sites labellisés  « Jardins remarquables », un label qui distingue des jardins et des parcs, présentant un intérêt culturel, esthétique, historique ou botanique. Ces journées sont aussi accessibles aux enfants. 67 ouvertures seront en effet dédiées aux scolaires. Une grande partie des jardins et parcs proposés sont ouverts toute l’année.

Le détail par département

En Ariège, huit parcs et jardins ouvriront leurs portes ce week-end :

  • Le Parc aux bambous à Lapenne ;
  • Les Jardins de l’abbaye de Combelongue à Rimont ;
  • Le Jardin de June à Mirepoix ;
  • Le Jardin de l’Hôtel d’Ardouin à Mazères ;
  • Le Jardin médiévale de Cailloup à Pamiers ;
  • Le Jardin de l’amitié à Saint-Quentin-La-Tour ;
  • « La Boucle de Tabariane » à Teilhet
  • « Des jardins partagés en Pays de Mirepoix » à Mirepoix.

Dans l’Aude, 18 lieux seront proposés :

  • Les Jardins de l’abbaye de Fontfroide à Narbonne ;
  • Le Parc du château à Pennautier ;
  • Le Parc du moulin de Cals à Fontiers-Cabardès ;
  • Le Potager Montplaisir à Fontiers-Cabardès ;
  • Le Village-jardin à Fontiers-Cabardès ;
  • Le Jardin Victor Hugo à Lézignan-Corbières ;
  • Le Narbo Via, jardins et vigne à Narbonne ;
  • Le Parc du château Massamier La Mignarde à Pépieux ;
  • Le Parc de la Forge à Montolieu ;
  • Le Jardin d’agrément à Narbonne ;
  • Le Parc du château de Montlaur à Val-de-Dagne ;
  • Le Jardin de Langer à Amissan ;
  • Le Jardin champêtre à Caunes-Minervois ;
  • Le Jardin ampélographie et des senteurs du château Laquirou à Fleury d’Aude ;
  • Le Jardin du Calvaire à Ginestas ;
  • La Rougeanne à Moussoulens ;
  • L’Arboretum du Lampy à Saissac ;
  • L’Amphoralis, jardin gallo-romain à Sallèles-d’Aude.

En Haute-Garonne :

  • Le Jardin d’en Galinou à Caraman ;
  • Le Parc du château à Merville ;
  • Le Jardin du Grand-Rond à Toulouse ;
  • Le Jardin japonais Pierre Baudis à Toulouse ;
  • Le Jardin Royale à Toulouse ;
  • Le Parc du domaine de Fleyres à Bretx ;
  • Les Jardins familiaux à Mane ;
  • Le Jardin du Domain de Mestre Gouny à Roquesérière ;
  • Les Jardins familiaux à Castanet-Tolosan ;
  • Le Jardin de buis de la Cassagnère à Cugnaux ;
  • Clos Saint-Genest à Labarthe-Inard ;
  • Le Jardin de Barus à Labarthe-Inard ;
  • Le Jardin des Cercles à Labarthe-Inard ;
  • Le Parc et jardins du château à Larra ;
  • Le Jardin d’absinthe à Longages ;
  • Le Parc du château des Bourgarels à Mirepoix-sur-Tarn ;
  • Le Jardin Goméro à Pibrac ;
  • Le Parc du château de Rochemontès à Seilh ;
  • Le Jardin de l’hôtel d’Ulmo à Toulouse ;
  • L’Arboretum Henri-Gaussen à Bagnères-de-Luchon ;
  • L’Iris et cerisiers à Boulogne-sur-Gesse ;
  • Le Parc du château à Drudas ;
  • Le Jardin de l’ancien couvent des Ursulines à Grenade ;
  • Le Parc du château à Laréole ;
  • Le Parc du château à Longages ;
  • Le Parc et jardins du château à Loubens-Lauragais ;
  • À fleur de montagne à Melles ;
  • Le Jardin de la villa gallo-romaine de Lassalles à Montmaurin ;
  • Le Jardin de l’abbaye de Bonnefont à Proupiary ;
  • Le Jardin « Les jeunes pousses » à Salies-du-Salat ;
  • Le Labyrinthe Créagaire à Sengouagnet ;
  • Le Jardin botanique Henri-Gaussen (site du muséum) à Toulouse ;
  • Les Jardins du muséum (site de la Maourine) à Toulouse ;
  • Les Jardins familiaux Partage-Faourette à Toulouse ;
  • Les Jardins familiaux Tourn’Sol à Tournefeuille ;
  • Le Jardin aromatique romain à Valcabrère
  • Des jardins privés à Longages.

Dans Les Pyrénées-Orientales :

  • L’Arboretum et ses jardins à Canet-en-Roussillon ;
  • Le Jardin de la villa des Tilleuls à Perpignan ;
  • Tropique du Papillon à Elne ;
  • Anse de Paulilles et son jardin dit « du Directeur » à Port-Vendres ;
  • Le Jardin des plantes Les Capellans à Saint-Cyprien ;
  • Édulia jardin botanique et gourmand à Saint-Génis-Des-Fontaines ;
  • Éole jardin à Saint-Colombe-de-la-Commanderie.

Attention, vérifiez l’ouverture de chaque parc et jardin avant de vous y rendre. Certains jardins sont payants.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.