Mazères : Un festival itinérant en préparation

Crédit photo : Pixabay

Cet été, la petite ville de Mazères vivra au rythme de la musique pendant quelques jours. C’est ici que le festival itinérant « Un été en France » posera ses valises le temps d’une nouvelle édition, parmi les 12 villes françaises sélectionnées. 

« Permettre l’accès à la musique classique au plus grand nombre », tel est le credo affiché par les organisateurs du festival. Financé en collaboration avec une grande banque française, le projet est à l’origine du violoncelliste Gautier Capuçon. Ce dernier lance l’événement durant l’été 2020, après une longue interruption de la scène culturelle. Le but est de rendre accessible la musique classique pour le plus grand nombre, à l’aide de concerts gratuits. 

Un documentaire nous dévoile les coulisses du festival, tourné lors de la première édition, au fil des lieux atypiques qui ont accueilli les artistes et à travers des bribes de musique. Il donne une image de ce qui nous sera proposé le 3 et 4 août dans la commune ariégeoise. 

Ce qu’il faut retenir

La sélection met à l’honneur de jeunes talents. Il s’agit de l’autre particularité de la genèse du projet : permettre à de nouveaux artistes de se familiariser avec la scène et le public, dans un contexte qui n’est pas des plus favorables. Les artistes ont été départagés par des figures connues de la musique et des représentants de la banque partenaire : au total 27 jeunes artistes, musiciens et danseurs, et 6 orchestres d’écoliers issus d’Orchestre à l’École ont été retenus. Il faut toutefois noter que les danseurs n’interviendront que pour la date d’Arles, le 1er août 2021. Nous pourrons alors retrouver Kim Bernard au piano, Mélanie Laurent à la harpe, ou bien encore Yu Yuan à la flute. 

Ce moment est donc placé sous le signe du partage, et plus particulièrement du partage intergénérationnel. Gautier Capuçon est l’ambassadeur de l’association « Orchestre à l’École », qui interviendra lors des premières parties des concerts. Elle rassemble ainsi des enfants de l’école primaire et des collégiens, pour 6 dates exceptionnelles, dont Mazères fait partie. 

L’ouverture des réservations est possible dès le début du mois de juin. La violoncelliste promet « de beaux moments musicaux en perspective, alors que nous avons été tenus éloignés de la culture pendant si longtemps ». 

Emma Le Fortier

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.