À la une

Les journées nationales du Mérens s’apprêtent à fêter leur 90 ans

today16 août 2023 à 13h13 1

Arrière-plan
share close

L’ édition 2023 des journées Nationales du Mérens auront lieu les 18-19 et 20 août prochain à Bouan en Ariège.

PODCAST ici :

crédit photo Martine Salvetat

 

Saut d’obstacle, voltige, attelage: le cheval de Mérens originaire de la haute vallée de l’Ariège fait partie des races les plus anciennes. Baptisé le prince noir de l’Ariège, ce petit équidé est largement réputé pour sa rusticité, son agilité et son envoutante robe noire: « C’est un petit cheval assez trapu qui mesure entre 1m45 et 1m50 au garrot, explique Sophie Alzieu membre de l’association SHERPA (1), il n’y a que cette race de chevaux en France qui possède cette robe noire zinc, il peut avoir des petites pelotes blanches sur le front, c’est toléré, mais en général il est complètement noir ».

Les journées nationales fêtent leur 90 ans

PODCAST ici:

Adapté aux enfants, ce cheval se distingue notamment par sa robustesse souligne l’éleveuse: « C’était à l’époque un cheval agricole qui est devenu aujourd’hui un cheval de loisirs(…). Il est élevé dans les estives, c’est le cas dans les Pyrénées mais aussi dans les Alpes ou en Auvergne, ou des troupeaux de juments avec leurs poulains vont y passer quasiment six mois, ce qui leur confère une très bonne rusticité. Ce sont des chevaux qui peuvent vivre dehors toute l’année, et qui ont ainsi un pied sûr».

Ainsi, les journées nationales du cheval de Merens s’apprêtent à fêter – le 18 aout prochain- leur 90 ans. Initiée en 1933 par l’association SHERPA, cette mise à l’honneur existe cependant depuis plus longtemps : « Je crois que le plus ancien remonte à 1907, reprend Sophie Alzieu, et avec la création officielle du SHERPA en 1933, l’évènement s’est transformé en ‘journées nationales’ puisque même sile berceau du Merens c’est l’Ariège, il existe des éleveurs partout en France et à l’étranger».

Le cheval de Camargue mis à l’honneur

Comme chaque année, des chevaux de Mérens venus de la France entière seront en compétition à travers différents concours (élevage, allure et concours d’utilisations) : « Pendant ces journées nous essayons de montrer par le biais de spectacles toute la polyvalence du cheval de Merens, ça va de l’épreuve d’éducation pour les plus jeunes au rallye ou au saut d’obstacle pour les adultes», précise l’agricultrice et de conclure :« Chaque année nous mettons une race dite «de territoire» à l’honneur, nous avons déjà invité le Castillonnais, l’âne des Pyrénées, et cette année ce sera le cheval de Camargue, qui est aussi une race occitane, plus près de la mer mais une race occitane ».

 

Programme sur le site https://chevaldemerens.com

Stéphanie Leborne

(1)Société Hippique d’Élevage de la Race Pyrénéenne Ariègeoise

Écrit par: Stephanie Leborne

Rate it

Commentaires d’articles (0)

Laisser une réponse


0%