À la une

Législatives 2024 en Occitanie, Laurent Panifous réélu député, réactions des candidats

today7 juillet 2024 à 22h55 5

Arrière-plan
share close

Les Français se sont mobilisés ce dimanche 7 juillet 2024 à l’occasion du second tour des Législatives. Avec une participation Nationale estimée à 67,1%, ce second tour affiche des scores de mobilisation historiques. Aussi, selon les premières estimations,
le Nouveau Front populaire arrive en tête au second tour de ces élections législatives, devant Ensemble et le RN.

En Occitanie, même tendance, le Nouveau Front populaire arrive en tête ce dimanche 7 juillet et totalise 172 à 192 sièges. La majorité présidentielle arrive de son coté à la seconde place avec 150 à 170 sièges, et enfin, le RN et ses alliés en troisième position avec 132 à 152 sièges, on retrouve les Républicains et divers droite en quatrième place, avec 57 à 67 sièges.

Le président de la république Emmanuel Macron a annoncé qu’il attendra la restructuration de la nouvelle assemblée pour « prendre les décisions nécessaires», a indiqué l’Elysée. Aussi, d’après les premières estimations de l’institut Ipsos à 20 heures, le Nouveau Front populaire était légèrement devant « Ensemble » et le « Rassemblement national ».

Une lutte historique entre le rouge et le bleu marine en Ariège

« Les gens sont en colère, ils sont déçus des différents partis politiques auxquels j’ai appartenu, et de la manière dont nous avons gouverné le Pays depuis des années », Laurent Panifous

Si Laurent Panifous, le député sortant réélu ce soir dimanche 7 juillet remporte ce second tour des législatives avec presque 58% des voix, le score du Rassemblement National sur le territoire est quant à lui historique. Pour le député fraichement réélu, « c’est un message fort et clair », qu’il dit avoir entendu : »C’est quelque chose qui m’inquiète dans un département comme le nôtre, c’est un test grandeur nature, plus de 40% pour le Rassemblement National, c’est un score très fort que je regarde avec humilité et gravité, il faut entendre ce message, même en Ariège, les gens sont en colère, ils sont déçus des différents partis politiques auxquels j’ai appartenu, et de la manière dont nous avons gouverné le Pays, les uns les autres depuis des années(…).Il est urgent que chacun se ressaisisse, dans les partis, pour proposer un projet solide et sérieux aux Français ».

« Je souhaite remercier et être reconnaissant envers tous ceux qui m’ont accordé leur confiance »

Avec 70,27% de participation, la voix des Ariégeois a été significative. Si le résultat est un soulagement pour Laurent Panifous, le combat a été rude : « C’était un combat difficile, qui a duré un mois depuis la dissolution quasiment, et c’était assez fatiguant voire épuisant, donc je souhaite remercier et être reconnaissant envers tous ceux qui m’ont accordé leur confiance, tous les électeurs, et aussi tous les militants, qui m’ont accompagné et qui ont ratissé l’Ariège, de long en large pour un beau résultat ce soir, mais je veux le regarder avec beaucoup d’humilité(….) ».

Quant à la question de sa posture dans l’hémicycle, la réponse de Laurent Panifous est sans ambiguïté, « il suivra sa ligne de conduite » : « J’ai dit depuis le début quelles étaient mes lignes rouges, mes limites, avec qui je voulais travailler, j’ai conscience qu’il est probable que ce soir et demain, les Républicains soient obligés de se rassembler, de faire preuve de dépassement, c’est possible, ce n’est pas certain, j’attends vraiment les résultats. Là où je vais siéger c’est là où je pourrai défendre les valeurs de gauche progressiste, que défends depuis toujours(…). La composition de hemicycle, je l’attends et je regarde très attentivement ce qui est en train de se passer. J’attends avec attention de voir quels seront les groupes majoritaires et qu’elle est la construction que nous pourrons proposer pour que la France soit gouvernable demain. »

Pas de déception pour Michèle Alozy, candidate du Rassembelement National : »42,85% c’est un score historique pour le RN Ariège »

Malgré sa défaite, Michèle Alozy, la candidate RN de la deuxième circonscription de l’Ariège se dit « très satisfaite de son résultat » : »42,85% c’est un score historique pour le RN Ariège, surtout que nos bureaux ont été créés depuis trois ans, monsieur Garnier est content du résultat, le bureau aussi, et la majorité des Ariégeois aussi(…). Je me doutais qu’il y aurait un score en balance, car il y avait beaucoup de partis qui se ralliaient. On reviendra et on fera mieux, je ne m’attendais même pas à faire un tel score. Nous nous reverrons d’ici un an normalement, je ne pense pas que ce nouveau gouvernement fonctionne très bien ».

Au cœur d’une polémique durant la campagne du second tour pour une déclaration postées sur ses réseaux sociaux, Michèle Alozy dit ne pas être inquiète des retombées de cette affaire sur son résultat. En effet, le 2juillet dernier, la candidate RN avait publié ceci :« pour une France épurée et sécurisée, avec Jordan Bardella ». « Je n’ai aucune précision à faire si ce n’est qu’elle a été mal interprétée par des personnes qui ne sont pas de mon parti, parce que de mon côté, personne n’a été choqué », a-t-elle précisé à l’issu des résultats du second tour.

A lire aussi : Législatives. Laurent Panifous remporte la 2ème circonscription de l’Ariège avec 57, 29% des voix

Écrit par: Stephanie Leborne

Rate it

0%