À la une

« Le Con Art » : un restaurant au nom singulier ouvre à Foix en Ariège

today26 janvier 2024 à 8h47 5

Arrière-plan
share close
Jean-Pierre Loget vient d’ouvrir 11 rue de Larget à Foix

Provocateur, audacieux, singulier : Jean-Pierre Loget a donné à son restaurant un nom qui marque les esprits. Avec ses 24 places assises, le « Con Art » vient d’ouvrir ses portes au cœur de la rue de Larget à Foix (en face de la préfecture). Un intitulé pour le moins original, sur lequel le restaurateur aime philosopher, « l’occasion d’échanger et de partager sur le sens que l’on veut donner aux mots », souligne t’il.

« Je suis marseillais d’origine, et comme disait Patrick Bosso ‘Putain, merde, enfoiré’, ce sont des points et des virgules dans notre vocabulaire, ce qui fait que notre langue est vivante(…). On m’a souvent dit que j’étais un connard, j’aime travailler avec l’art, la frontière espagnole aidant, le« Con Art » est arrivé naturellement ».

Une cuisine dans ‘les règles de l’art’

Attaché à la cuisine d’antan et aux bons produits, le cuisinier veut « donner du bonheur aux gens» : « Ce restaurant a ouvert pour offrir du plaisir, insiste t’il, je suis essentiellement traiteur évènementiel, mais ce n’étais plus possible de le faire chez moi, et les gens ont commencé à me demander quand il pourrait retrouver ma cuisine, alors une chose en entrainant une autre, je me suis mis à faire des travaux dans la salle pour au final ouvrir le restaurant ».

Méticuleux, Jean-Pierre Loget n’hésite pas à mettre toute son expérience dans ses assiettes : plats gastronomiques, cuisine méditerranéenne, assiette gourmet ou cuisine de PMU, ce passionné a testé toutes les sauces avant de trouver la sienne.

« Mes parents nous ont fait connaître cette belle région ou j’ai appris mon métier dans l’établissement le Castrum à Villeneuve d’Olmes, le seul établissement étoilé Michelin du département. Après sa fermeture, j’ai voulu découvrir d’autres maisons pour voir d’autres styles de cuisine, j’ai fait mes bagages de cuisinier comme on dit, j’ai fait de la cuisine de bord de mer, de la cuisine de terre, de la cuisine gastronomique, j’ai essayé de voir tout ce qui existait pour trouver la cuisine que j’aime faire aujourd’hui et j’aime progresser dans cette dynamique positive ».

 Une maison ouverte aux artistes

Et le plaisir, le Con Art semble déjà savoir le décliner. En effet, la petite salle intimiste se pare chaque semaine d’oeuvres colorées : « Plusieurs collectifs d’artistes vont évoluer dans le restaurant, reprend Jean-Pierre Loget, le premier c’est le collectif « houlala » qui vient tout juste de voir le jour. L’idée, c’est d’ouvrir le restaurant aux artistes, et les laisser s’organiser autour d’un planning pour faire des expositions. On va essayer de créer un lieu, et une halle artistique ou de la poésie, de la musique, de l’écriture pourront vivre lorsque le restaurant sera fermé ».

L’établissement est ouvert les midis du lundi au samedi, et midi et soir les vendredis et samedis. Plus d’information sur la page Facebook / ConArt: cuisiner avec respect des règles de l’art – ou conart09 sur Instagram.

A lire aussi : Manifestations : la route de l’Andorre fermée pour une durée indéterminée

Écrit par: Stephanie Leborne

Rate it

0%