Crédit photo : @2021 EDITIONS ALBERT-RENE

L’auteur du nouvel album d’Astérix est ariégeois

Crédit photo : @2021 EDITIONS ALBERT-RENE

Ce lundi 29 mars, la 39e aventure des Gaulois a été dévoilée : « Astérix et le Griffon ». Le nouveau numéro devrait sortir au mois d’octobre, avec toujours le tandem Didier Conrad, au dessin et Jean-Yves Ferri, au scénario. Ce dernier réside en Ariège.

C’est le cinquième album du gaulois signé par Ferri et Conrad, « Astérix et le Griffon » a été présenté ce lundi 29 mars au matin par les éditions Albert-René. Deux ans après « La Fille de Vercingétorix », la bande-dessinée sera tirée à plus de 5 millions d’exemplaires, a indiqué l’éditeur. Sa sortie est prévue le 21 octobre.

L’auteur est ariégeois

Jean-Yves Ferri est originaire de la région, plus précisément en Ariège près de Foix. Il est l’auteur de cette 39e aventure. Depuis 2013, l’Ariégeois imagine tous les deux ans les nouvelles aventures des irréductibles Gaulois qui résistent encore et toujours à l’envahisseur. « Astérix et le Griffon » sera le premier album publié sans son auteur historique, Albert Uderzo est décédé le 20 mars 2020. Jean-Yves Ferri confiait en 2019 qu’Albert Uderzo donnait régulièrement son point de vue sur les nouvelles aventures d’Astérix. Malheureusement, l’Ariège n’apparaîtra pas dans cet album de renommée mondial.

Un nouveau scénario attendu

Un nouvel animal mythologique sera au centre de ce nouveau numéro d’Astérix. Le gaulois et son comparse Obélix, avec l’appui du chien Idéfix, partiront à la poursuite du Griffon , un animal mythique mi-lion et mi-aigle. Comme à son habitude, l’auteur a dû imaginer une quête compliquée pour les protagonistes.

Ce n’est pas la première fois que les Gaulois partent à la recherche d’un animal mythologique. On peut noter la présence d’un dragon dans La Rose et le Glaive (1991), des taureaux ailés et des centaures de l’Atlantide dans La Galère d’Obélix (1996), un elfe dans Astérix et la rentrée gauloise (2003) mais aussi, plus récemment, d’une licorne dans Le Papyrus de César (2015).

Le dernier album « La Fille de Vercingétorix » a été vendu à plus de 5 millions d’exemplaires dans le monde, dont plus de 2,3 millions en France, selon l’éditeur. C’est donc en tous près de 375 millions d’exemplaires vendus depuis la création de la bande dessinée. À titre d’exemple, ce sont 9 000 tours Eiffel empilées et près de 13 175 tonnes de livres.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.