La vague d’Hokusaï peinte sur une résidence du Barcarès

La Grande Vague d’Hokusaï est peinte sur une résidence du Port de Saint-Ange, au Barcarès, par l’artiste Frank Maurence, sur 3.500 mètres carrés, pour raviver un bâtiment de 1970. 

Un nouveau chef-d’oeuvre au Barcarès. La Grande Vague de Kanagawa du peintre japonais Hokusaï immerge l’une des résidences du port Saint-Ange en front de mer. Le projet naît de deux mois de travail. C’est l’artiste Frank Maurence qui érige le célèbre tableau. Les mesures sont de 17 mètres de hauteur sur 120 mètres de largeur, soit 3.500 mètres carrés de peinture. 

Le projet devrait s’achever durant le mois de juin. La grande vague sera visible depuis la quatre-voies, peut-être depuis l’autoroute, selon le peintre. Un point de vue sera mis en place dans le village pour admirer la fresque. On peut dire que la mer japonaise de Kanagawa se trouve désormais face à la Méditerranée. 

La suite du tableau

La particularité de la fresque : la continuité du tableau. Sur le projet, Frank Maurence a continué le dessin pour peindre la résidence entière. La gauche du bâtiment abrite le déchaînement marin sous des nuances de blanc. La droite semble plus bleue, plus apaisée, plus sombre. 

La représentation de La Grande Vague de Kanagawa est sûrement la réalisation la plus importante de l’artiste. Depuis plus de 10 ans, Frank Maurence transforme le village en musée à ciel ouvert. 

Eléonore Ester

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *