INTERVIEW : « La fermeture d’une classe va engendrer des dysfonctionnements », selon le maire de Font-Romeu

Pyrénées FM : Qu’est-ce qui est prévu ce jeudi matin à l’école de Font-Romeu ?

Alain Luneau, maire de Font-Romeu : Ce jeudi matin à 8h est prévu une manifestation des enseignants et des parents d’élèves devant l’école en présence d’élus, notamment le président de la communauté des communes Pyrénées Catalanes et moi-même. On souhaite alerter sur un risque imminent de fermeture de classe à l’école de Font-Romeu.

Quels sont les risques pour vous ?

J’ai rencontré le directeur académique il y a quelques jours. Il m’a indiqué que la fermeture d’une classe était envisagée et quasiment actée pour des raisons de nombre. Les dysfonctionnements que ça va générer à Font-Romeu sont bien plus importants que ce problème de nombre. 

Vous espérez quoi de cette mobilisation ?

Avec la grève, la commune de Font-Romeu va mettre en place un service minimum d’accueil. Nous attendons que notre action soit prise en compte puisque c’est un très mauvais signal pour la commune de Font-Romeu au moment où divers plans de relance nous permettent d’envisager l’avenir sereinement (petite ville de demain, bourg centre, incroyable commerce). Les services de l’État nous poussent à faire de la résidence principale, c’est un très mauvais signal qu’on donne en terme de marketing territorial.

Vous allez rencontrer l’inspecteur ?

En compagnie d’autres élus, nous demandons à être rencontré par les services de l’éducation nationale.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.