Crédit photo : Pixabay

INCENDIES : Risque élevé dans l’Aude et les Pyrénées-Orientales

Crédit photo : Pixabay

Les préfectures de l’Aude et des Pyrénées-Orientales alertent les habitants et les touristes sur l’important risque d’incendie dans les deux départements. Une série de mesures ont été prises afin d’éviter tout départ de feu et en limiter les conséquences.

Neuf feux de forêt sur dix sont d’origine humaine, c’est ce que révèle le ministère de la Transition écologique et solidaire. En France métropolitaine, en moyenne sur la période 2007-2019, 3 600 incendies emportent 11 400 ha de forêt par an. L’année dernière, le gouvernement avait lancé une campagne nationale de sensibilisation et de prévention du risque incendie avec trois objectifs :

  • Réduire les départs de feux accidentels,
  • Agir pour limiter la propagation des feux,
  • Adopter les bons réflexes de sauvegarde.

Le 3 juillet, un important incendie s’est déclaré dans le massif de La Clape. 300 hectares de pinède et de garrigue ont été ravagés par les flammes entre Gruissan et Narbonne-plage. Il s’agissait du premier grand incendie de la saison. Pour éviter une nouvelle mobilisation des pompiers, la préfecture de l’Aude vient d’annoncer des mesures concernant les massifs boisés de La Clape, de l’Île Sainte-Lucie, des Pinèdes Crémades et de Fontfroide. Depuis ce lundi 6h et jusqu’à vendredi 6h, il est interdit au public de pénétrer à l’intérieur du massif. Les travaux mécaniques vont être très encadrés, sont interdits :

  • l’usage de tout appareil ou matériel pouvant être à l’origine d’un départ de feu notamment l’usage d’un poste à soudure, d’une tronçonneuse, d’une débroussailleuse ou d’une disqueuse ;
  • l’usage de tout engin mécanisé à rotation rapide susceptible d’entraîner une projection d’étincelles ;
  • tous les travaux mécaniques agricoles ou forestiers pouvant être à l’origine d’une étincelle tels que l’utilisation de chisel, le broyage de cailloux, le broyage de végétation, l’abattage d’arbres ou d’arbustes (liste non restrictive) ;
  • l’usage d’épareuse et de trancheuse ;
  • les travaux de creusement de tranchées en vue de la mise en place de câbles ou de canalisations.

Prudence ce lundi dans les Pyrénées-Orientales

Le département catalan est régulièrement touché par des incendies. La Direction Départementale des Territoires et de la Mer (DDTM) vient de passer en risque « élevé » Les Corbières et Le Roussillon. Conséquence, la circulation des véhicules à moteur est interdite sur l’ensemble des massifs de ces deux zones (le réseau de pistes non revêtues à l’intérieur des massifs). La DDTM rappelle : qu' »il est strictement interdit d’utiliser du feu (cigarette, feu de camps, brûlage de végétaux…) dans tous les espaces soumis au code forestier à l’exception des places à feu agréées ».

Les Albères, les Aspres, le Vallespir, le Conflent, le Fenouillèdes, la Cerdagne et le Capcir sont en risque modéré, ce qui signifie qu’il faut faire preuve de prudence. Si la chaleur s’intensifie, il se pourrait que certaines zones des Pyrénées-Orientales passent en risque exceptionnel : certaines routes goudronnées seraient interdites à la circulation.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.