Guide Michelin 2021 : l’Aude et les P-O conservent leurs étoiles

Le guide gastronomique Michelin a présenté les restaurants et hôtels français recevant une étoile, ce midi. Dans l’Aude, 7 restaurants se partagent de nouveau 11 étoiles. Dans les Pyrénées-Orientales, les 5 vainqueurs gardent également leurs étoiles. 

Les lieux renommés, dans l’Aude puis les Pyrénées-Orientales, sont :
L’Auberge du Vieux Puits du chef Gilles Goujon (Fontjoncouse), 3 étoiles;
La Table de Frack Putelat (Carcassonne), 2 étoiles;
La Table de Saint-Crescent de Lionel Giraud (Narbonne), 2 étoiles;
Le Domaine d’Auriac de Philippe Deschamps (Carcassonne), 1 étoile;
La Barbacane de Jérôme Ryon (Carcassonne), 1 étoile;
Le Puit du Trésor de Jean-Marc Boyer (Lastours), 1 étoile;
Le Grand Cap d’Errant Houssin (Leucate), 1 étoile;

L’Auberge du Cellier de Pierre-Louis Marin (Montner), 1 étoile;
La Galinette de Christophe Comes (Perpignan), 1 étoile;
L’Almandin de Frédéric Bacquié (Saint-Cyprien), 1 étoile;
La Balette de Laurent Lemal (Collioure), 1 étoile;
Le Fanal de Pascal Borrell (Banyuls-sur-Mer), 1 étoile;

Le pâtissier Simon Pacary, de la Table de Franck Putelat, à Carcassonne, est récompensé dans la catégorie « Passion dessert ». 

Pour la classe « Etoiles vertes », qui souligne la gastronomie respectueuse de l’environnement, 6 restaurants sont nominés en Occitanie, 33 à l’échelle nationale : 

Reflet d’Obione de Laurent Cherchi (Montpellier);
L’Allée des Vignes de Claude-Emmanuel Robin (Cajarc);
Le Domaine de Beaulieu de Maxime Deschamps et Stéphane Mazières (Auch);
Le Riche de Sébastien Rath (Alès);
Sandikala, de Luke MacLeod (Galan); 
La Table de Nazère, de Christopher Roussat (Avezan);  

Le guide rouge attribue en tout 54 nouvelles étoiles. La région Occitanie n’en reçoit pas, cette année.  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *