Guide Michelin 2021 : l’Aude et les P-O conservent leurs étoiles

Le guide gastronomique Michelin a présenté les restaurants et hôtels français recevant une étoile, ce midi. Dans l’Aude, 7 restaurants se partagent de nouveau 11 étoiles. Dans les Pyrénées-Orientales, les 5 vainqueurs gardent également leurs étoiles. 

Les lieux renommés, dans l’Aude puis les Pyrénées-Orientales, sont :
L’Auberge du Vieux Puits du chef Gilles Goujon (Fontjoncouse), 3 étoiles;
La Table de Frack Putelat (Carcassonne), 2 étoiles;
La Table de Saint-Crescent de Lionel Giraud (Narbonne), 2 étoiles;
Le Domaine d’Auriac de Philippe Deschamps (Carcassonne), 1 étoile;
La Barbacane de Jérôme Ryon (Carcassonne), 1 étoile;
Le Puit du Trésor de Jean-Marc Boyer (Lastours), 1 étoile;
Le Grand Cap d’Errant Houssin (Leucate), 1 étoile;

L’Auberge du Cellier de Pierre-Louis Marin (Montner), 1 étoile;
La Galinette de Christophe Comes (Perpignan), 1 étoile;
L’Almandin de Frédéric Bacquié (Saint-Cyprien), 1 étoile;
La Balette de Laurent Lemal (Collioure), 1 étoile;
Le Fanal de Pascal Borrell (Banyuls-sur-Mer), 1 étoile;

Le pâtissier Simon Pacary, de la Table de Franck Putelat, à Carcassonne, est récompensé dans la catégorie « Passion dessert ». 

Pour la classe « Etoiles vertes », qui souligne la gastronomie respectueuse de l’environnement, 6 restaurants sont nominés en Occitanie, 33 à l’échelle nationale : 

Reflet d’Obione de Laurent Cherchi (Montpellier);
L’Allée des Vignes de Claude-Emmanuel Robin (Cajarc);
Le Domaine de Beaulieu de Maxime Deschamps et Stéphane Mazières (Auch);
Le Riche de Sébastien Rath (Alès);
Sandikala, de Luke MacLeod (Galan); 
La Table de Nazère, de Christopher Roussat (Avezan);  

Le guide rouge attribue en tout 54 nouvelles étoiles. La région Occitanie n’en reçoit pas, cette année.  

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.