À la une

Des terres agricoles seront bientôt irriguées grâce à la réutilisation des eaux usées d’Argelès-sur-Mer

today24 juin 2024 à 10h38

Arrière-plan
share close

Porté par la Communauté de communes Albères-Côte Vermeille-Illibéris, le projet d’irrigation des terres agricoles grâce à la Réutilisation des eaux usées traitées n’a pas attendu la sécheresse fulgurante pour commencer à entrer dans les tuyaux. Une innovation qui concerne la station d’épuration d’Argelès-sur-Mer. On en parle avec  Antoine Parra, président de la Communauté de communes Albères – Côte Vermeille – Illibéris.

Cela permettra surtout d’apporter une ressource supplémentaire aux agriculteurs, pour éviter de piocher dans les nappes ou les autres réserves naturelles

Antoine Parra

Le concept consiste à recycler les eaux en sortie de la Station d’épuration pour alimenter les canaux d’irrigation de la basse vallée du Tech. Ces eaux constituent un vrai manque à gagner puisque actuellement, elles sont rejetées dans la Mer. En réutilisant ces eaux traitées, cela représente 600 hectares qui pourront être irrigués. Soit,1,3 million de m3 qui seront bien utiles aux agriculteurs sur certains secteurs. A savoir, les communes d’Argelès-sur-Mer, Saint-André, Palau-del-Vidre. Couverts également, les agriculteurs adhérents à l’ASA du canal des Albères (Villelongue-del-Monts, Montesquieu-les-Albères, Saint-Génis-des-Fontaines et Laroque-des-Albères). 

On pourra bientôt recycler les eaux en sortie de la Station d’épuration pour alimenter les canaux d’irrigation de la basse vallée du Tech

Les premières gouttes d’eau à l’arrosage sont espérées pour juillet 2026

Antoine Parra

Écrit par: Klervie Vappreau

Rate it

0%