Crédit photo : Flickr // Guilhem Vellut

Aude : Pierre Castel contre le retour du train entre Quillan et Limoux

Crédit photo : Flickr // Guilhem Vellut

La Région Occitanie a annoncé il y a quelques semaines sa volonté de remettre sur les rails 4 lignes ferroviaires. Parmi elles, la ligne entre Limoux et Quillan arrêtée depuis juillet 2018. Cette annonce n’est pas du goût de certains élus.

« Ce projet ruineux pour les finances de la Région (avec nos impôts) n’apportera, j’en suis convaincu, aucune plus-value pour l’économie et le tourisme de notre vallée.« , explique le maire de Quillan. Pierre Castel a envoyé tôt, ce vendredi matin, un communiqué appelé « Droit de réponse : Voie verte ou Train. ». Une réaction à la suite d’un article publié mardi soir chez nos confrères de L’Indépendant. On y apprend que Jean-Jacques Marty, maire de Limoux et vice-président national de l’association des maires ruraux de France (AMRF) et président audois de cette dernière apporte son soutien à une association pour le maintien et le développement de la ligne ferroviaire Carcassonne/Quillan.

Un changement d’opinion ?

Dans son droit de réponse, Pierre Castel indique « qu’il n’y a jamais eu de débat sur ce projet pharamineux » au sein de l’association des maires ruraux de l’Aude. Le maire de Quillan s’appuie d’ailleurs sur des discussions menées au moment des élections départementales : « j’avais été reçu à Saint-Ferriol et il était clairement apparu lors de débats, que le maire (Jean-Jacques Marty, ndrl) était plutôt favorable à la voie verte« . Selon Pierre Castel, cette réouverture de ligne coûterait à la région 70 millions d’euros à la région.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.