Crédit photo : Flickr

Ariège : un observatoire pour les malvoyants, une première européenne

Fin 2022, au cap de Guzet, un observatoire doit voir le jour au Parc naturel régional des Pyrénées Ariégeoises. L’objectif de ce projet : rendre possible la découverte de l’astronomie aux malvoyants. Une première en Europe. 

À 1700 mètres d’altitude, dans un des sommets des Pyrénées ariégeoises, plus précisément au Cap de Guzet. Un observatoire de 150 m2 verra le jour en 2022. À l’initiative de ce dessein, l’association Ciel d’Occitanie, spécialement créée pour l’occasion. Leur objectif : faire découvrir l’astronomie à tous les publics, mais également aux déficients visuels. Cet observatoire disposera de structures spécifiques destinées aux personnes malvoyantes. Les fondateurs comptent sur les nouvelles technologies. En effet, ils souhaitent décrire un arc-en-ciel avec une musique correspondante à chaque couleur. Mais également, utiliser le braille pour permettre la découverte des cartes tactiles, ou des maquettes.

Un observatoire pour sensibiliser

Ce projet, qui verra le jour en 2022, a récemment reçu l’obtention du permis de construire. Les travaux commenceront au cours de l’année 2021. La communauté des communes de Couserans-Pyrénées à d’ores et déjà valider le projet, et débloquera 700 000 euros pour la maîtrise d’œuvre.

Au-delà de toucher le plus grand nombre de personnes sur l’observation des étoiles, les 72 membres et les plus de 250 sympathisants du collectif Ciel d’Occitanie, veulent sensibiliser aux dangers de la pollution. Mais aussi, du réchauffement climatique et de la pollution lumineuse.

À l’avenir, une fois, la construction de l’observatoire Cap de Guzet, l’association veut proposer des randonnées nocturnes, des soirées d’observations, la visite des installations. En outre, d’autres événements sont en cours de préparation.

Crédit photo : Flickr

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.