Crédit photo : DENIS CHARLET / AFP

Ariège : prolongement du port du masque obligatoire dans 13 villes du département

La préfecture de l’Ariège vient de prendre un nouvel arrêté concernant le port du masque. Treize villes du département sont concernées.

L’obligation du port du masque est une nouvelle fois renouvelée pour un mois en Ariège. Selon la préfecture « la pression du système hospitalier reste forte en Ariège, avec 34 hospitalisations en cours exclusivement dues au Covid-19 ». Cette situation ne permet donc pas de lever l’obligation du port du masque dans les grandes agglomérations du département. Les treize villes concernées sont :

  • Pamiers ;
  • Saint-Jean-du-Falga ;
  • Foix ;
  • Montgaillard ;
  • Ferrières-sur-Ariège ;
  • Saint-Paul-de-Jarrat ;
  • Lavelanet ;
  • Laroque d’Olmes ;
  • Tarascon-sur-Ariège ;
  • Quié ;
  • Ax-les-Thermes ;
  • Saint-Girons ;
  • Saint-Lizier.

L’obligation du port du masque concerne les personnes de 11 ans et plus se trouvant sur la voie publique ou dans des lieux accessibles au public. Les activités physiques ou sportives ne sont pas sujettes à cette obligation. L’arrêté de la préfecture est pris jusqu’au 15 avril inclus.

Des chiffres toujours haut en Ariège

Les services de l’État prennent la décision suite aux derniers chiffres de l’épidémie. Sur la semaine du 3 au 9 mars 2021, le taux d’incidence était de :

  • 155,5 cas pour 100 000 habitants en Haute-Ariège ;
  • 137,3 cas pour 100 000 habitants en Pays de Foix-Varilhes ;
  • 132,3 cas pour 100 000 habitants dans le Couserans.

L’Ariège reste cependant loin du seuil d’alerte maximale de 250 cas pour 100 000 habitants. Mais le taux d’incidence chez les moins de 45 ans reste élevé dans le département :

  • chez les 20/30 ans : 169,5 cas pour 100 000 habitants ;
  • chez les 30/45 ans : 139,1 cas pour 100 000 habitants.

Pour rappel, le non-respect du port du masque dans les zones concernées est passible d’une amende de 135 euros. En cas de récidive dans les 15 jours, l’amende s’élève à 1 500 euros.

Crédit photo : DENIS CHARLET / AFP

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.