Crédit photo : BastienM

Ariège : Le marché immobilier en forme

Les notaires de la Cour d’appel de Toulouse tenaient une conférence de presse ce jeudi 25 mars. Maître Magalie Patino, déléguée départementale en charge de l’immobilier de l’Ariège, a dressé un bilan positif pour le marché.

Les ventes (tous biens confondus) ont augmenté de +4,7 %, dans le détail : +17,2 % pour les appartements anciens, +3,1 % pour les maisons anciennes et pas dévolution. Maître Magalie Patino explique « le contexte sanitaire n’a pas impacté le marché en 2020« . Sur la période 3 300 transactions ont été enregistrées, ce sont 300 ventes de plus que l’année dernière. Selon Notaires de France et BDD Perval, les prix des appartements anciens ont augmenté de +4,3 % et +1 % pour les maisons anciennes. Les prix des terrains à bâtir ont chuté de -7,1 % sur un an.

Les appartements anciens (prix au m2 médians) :

Secteur de l’Ariège :

Départements voisins :

  1. Haute-Ariège : 1 500 €
  2. Basse-Ariège : 1 010 €
  1. Haute-Garonne : 2640 €
  2. Aude : 1960 €
  3. Pyrénées-Orientales : 1 900 €
  4. Ariège : 1 250 €

Les maisons anciennes (prix de vente médians) :

Par secteur :

Par commune :

Départements voisins :

  1. Basse-Ariège : 140 000 €
  2. Haute-Ariège : 106 400 €
  3. Volvestre : 92 900 €
  4. Couserans : 85 000 €
  5. Pays d’Olmes : 73 200 €
  1. Pamiers : 125 200 €
  2. Foix : 122 500 €
  3. Lavelanet : 71 600 €
  1. Haute-Garonne : 250 000 €
  2. Pyrénées-Orientales : 180 000 €
  3. Aude : 134 800 €
  4. Ariège : 106 000 €

Les terrains à bâtir (prix de vente médians) :

Par secteur :

Départements voisins :

  1. Basse-Ariège : 42 800 €
  2. Haute-Ariège : 36 200 €
  3. Couserans : 30 000 €
  1. Haute-Garonne : 85 000 €
  2. Pyrénées-Orientales : 76 000 €
  3. Aude : 58 500 €
  4. Ariège : 35 000 €

Selon les notaires de la Cour d’Appel de Toulouse, « 26 % des acquéreurs sont issus des professions intermédiaires, c’est la catégorie socio-professionnelle la plus représentée ; la moyenne d’âge des acquéreurs majoritaires est celle des plus de 60 ans« . Enfin, 63 % des acquéreurs sont originaires du département.

Crédit photo : BastienM

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.