Appel à projets « Désimperméabilisons les sols urbains » :  le succès au rendez-vous !

Dans le cadre de l’action qu’elles mènent en faveur de la lutte contre les effets du changement climatique, la Région Occitanie et les Agences de l’eau Adour-Garonne et Rhône-Méditerranée Corse ont lancé en janvier 2022 un Appel à Projets « Désimpermabilisons les sols urbains ! Donnons à l’eau et à la nature droit de cité ». 4 nouveaux projets sont financés.

Face à l’artificialisation des sols qui conduit à la perte de leurs fonctionnalités, pourtant essentielles pour atténuer les émissions de gaz à effets de serre, la Région a fait le choix de s’engager au-delà des objectifs prévus par la loi qui vise la « zéro artificialisation » à l’horizon 2050. L’Occitanie soutient les initiatives déployées dans les territoires, notamment via des actions de renaturation (620 000 arbres plantés depuis 2019) ou le lancement d’appels à projets avec les Agences de l’eau Adour-Garonne et Rhône- Méditerranée Corse tels que « Zones Humides des têtes de bassins versants », (2,4 M€ mobilisés pour soutenir 21 projets), ou « Désimpermabilisons les sols urbains ! Donnons à l’eau et à la nature droit de cité ».

Avec près de 180 candidatures reçues, le grand succès de cet appel à projets démontre l’engagement des acteurs locaux et citoyens pour la préservation de nos milieux naturels et aquatiques. Une prise de conscience que la Région accompagne, notamment dans nos écoles d’où sont issues un tiers des candidatures reçues. Il en effet primordial que les nouvelles générations soient imprégnées dès le plus jeune âge de cette nécessité de redonner au vivant toute sa place et de constater au quotidien ses bienfaits. Collectivités, citoyens, acteurs locaux, c’est tous ensemble que nous pouvons porter un nouveau modèle de société, moins consommateur, que nous proposons à travers le Pacte Vert régional.

Carole Delga

Au total près de 180 candidatures ont été reçues de toute l’Occitanie. 41 ont été retenues, pour un accompagnement régional de près de 4 M€. A l’occasion de cette Assemblée Plénière, 4 nouveaux projets sont financés :

–          Désimperméabilisation et végétalisation de la cour de l’école maternelle La Castelle à Lattes (34) la cour de 1295 m2 est actuellement totalement imperméabilisée. L’équipe pédagogique, les familles et les enfants ont été associés à la définition du projet qui prévoit notamment d’optimiser les systèmes d’assainissement par temps de pluie en proposant une gestion alternative paysagère des eaux pluviales ; 1060 m2 sur les 1 295 m2 de la cour seront désimperméabilisés dont 706 m2 végétalisés et 5 nouveaux arbres plantés ainsi que des massifs. Un potager en pleine terre sera également proposé aux enfants. 29 000 € sont mobilisés par la Région, 87 000€ par l’Agence de l’eau Rhône-Méditerranée Corse.

–          Désimperméabilisation de la cour d’école Arrels de Perpignan (66) : ce projet coconstruit avec les élèves et la communauté éducative prévoit la désimperméabilisation de 863 m² sur les 1945 m² que couvre l’école par la mise en œuvre d’aires de jeux en sols perméables, de massifs plantés en pleine terre et d’enrobés drainants. Les eaux de toitures et celles provenant des enrobés encore non perméables seront dirigées vers les espaces désimperméabilisés portant la surface concernée par l’infiltration des eaux à 1 588 m². Un soutien régional de 11 000€ est apporté à ce projet et 90 000€ par l’Agence de l’eau Rhône-Méditerranée Corse ;

–          Etude sur le potentiel de désimperméabilisation / renaturation de 11 cours d’écoles de la Communauté de Commune Conflent Canigó (66) : cette étude financée à hauteur de 24 000€ par la Région et 24 000€ par l’Agence de l’eau Rhône-Méditerranée Corse, vise à définir et à chiffrer les aménagements nécessaires à la désimperméabilisation et la renaturation écoles visées, représentant une superficie totale de 11 000 m² ;

–          Désimperméabilisation de la cour d’école André Clavel et de son parvis à Anduze (30) à ce jour la quasi-totalité des surfaces du projets sont imperméables. La commune souhaite ainsi développer les espaces naturels (potager, jardin vertical, etc), notamment dans l’optique de disposer d’un maximum d’ombre naturelle et de pouvoir récupérer les eaux naturelles pour faciliter l’irrigation des nouveaux espaces. En dehors du temps éducatif, la cour sera ouverte aux habitants pour lutter contre les îlots de chaleur. Au total 1080 m² seront désimperméabilisés sur les 1828 m² totaux. 82 000 € sont attribués par la Région à ce projet et 100 000€ par l’Agence de l’eau Rhône-Méditerranée Corse.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *