5 routes secondaires fermées par des blocs de béton pour aller en Espagne

Depuis lundi 11 h, des blocs de béton font barrage aux usagers (piétons et véhicules) de cinq routes secondaires entre la France et l’Espagne, dans les Pyrénées-Orientales. La décision provient d’un arrêté préfectoral pour lutter contre le terrorisme, la contrebande et l’immigration clandestine. La mesure est temporaire « jusqu’à nouvel ordre », selon la préfecture. 

Emmanuel Macron compte tenir ses promesses. Il avait visité le Perthus en novembre et avait déclaré vouloir doubler les effectifs de police aux frontières. Le but est de mieux surveiller les passages transfrontaliers. La PAF (police aux frontières) a reçu deux unités supplémentaires pour renforcer les contrôles.

Routes ouvertes et fermées

Les routes concernées sont le col de Banyuls-sur-Mer, le col de Coustouges (RD 3), le col de Manrell-Las Illas (RD 13), le chemin d’Aja (Palau-de-Cerdagne – Puigcerda) et la route de la Vignole d’Enveitg (RD 34).

Les routes ouvertes sont l’A9 (Boulou), la D 900 (Perthus village), la RD 914 (Cerbère), la RD 115 (col d’Arès à Prats-de-Mollo/La Preste, la route passant par Bourg-Madame, la RN 20 (Ur), et la route de Llivia. 

Eléonore Ester

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *