Un attentat déjoué à Barcelone

Vendredi, la Guardia Civil a arrêté 3 personnes, à Barcelone. 2 Lybiens, ex-combattants de Daesh et un Marocain. Les trois individus auraient pour but de préparer un attentat sur le sol espagnol. Le commando était considéré comme dangereux, étant donné la présence de deux ex-djihadistes.

Une zone active

Les présumés terroristes seraient arrivés à Barcelone grâce aux mouvements qui ont eu lieu à Noël. Cette opération serait la première de l’année. La Catalogne est l’une des régions les plus actives contre les attentats. 50 projets de démantèlement auraient débouché sur une réussite, depuis 2012. Soit, quinze de plus qu’à Madrid.  

Des ordinateurs et des documents ont été saisis, lors d’une perquisition. Ils sont actuellement en cours d’analyse. Les services de police algériens ont prévenu les forces de l’ordre espagnoles.  

Eléonore Ester

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *